Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


mercredi 30 mars 2011

F comme Farrère (Claude)

« Sans liberté, point de bravoure »

- Ecrivain français (son vrai nom est Bargone)
- Lyon 1876 – Paris 1957

- Comme son père, Claude Farrère s’engage dans la marine en 1894 et connaît une carrière brillante (il démissionnera en 1919). En parallèle, il est un écrivain à succès, avec notamment comme thématique les récits de voyage (Les Civilisés en 1905 lui valent le Prix Goncourt).

- Pendant la guerre, le lieutenant de vaisseau Farrère est mobilisé mais doit subir une cure de désintoxication pour sa dépendance à l’opium. En 1917, il est affecté à l’artillerie d’assaut (il est capitaine). Il mène les chars aux combats autour du Moulin de Laffaux, en mai puis en octobre.

- En 1920, Claude Farrère publie le roman La dernière déesse, dont la partie finale se déroule lors de la bataille de La Malmaison.

- Il poursuit une carrière d’écrivain engagé, élu à l’Académie française en 1935.

_

Aucun commentaire: