Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


samedi 23 janvier 2010

D comme Doigt


- Saillant français proche de l’isthme d’Hurtebise, à l’Ouest de la D 886 qui descend vers l’abbaye de Vauclair

- Les 5 et 6 mai 1917, les soldats français arrivent au-delà de l’emplacement du monument d’Hurtebise, sur les premières pentes qui descendent vers l’Ailette, jusqu’à la tranchée Fichou (qui permet notamment d’observer l’entrée Nord de la Caverne du Dragon) et à la tranchée dite « du Doigt ».
- Les contre-attaques nombreuses sont repoussées, jusqu’au 20, ou les Allemands mènent une opération plus ambitieuse, qui rabote la partie occidentale du saillant français.
- « Au-dessus de l’éperon notre ligne ne forme plus qu’une pointe étroite, enserrée de tous côtés : on la nomme “le doigt d’Heurtebise”. »

- Les 15 et 16 juin, les régiments bavarois parviennent à récupérer presque entièrement le saillant, ce qui provoque la réaction française qui mène à la prise de la Caverne du Dragon.

- La situation se stabilise jusqu’à l’automne et au repli allemand, avec succession d’attaques et de contre-attaques dont aucune n’est décisive …


Source principale : R.-G. Nobécourt, op. cit.

Aucun commentaire: