Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 5 juin 2009

G comme Grelines



- Ferme aujourd’hui disparue et bois proches de Braye-en-Laonnois, en contrebas du Chemin des dames à la hauteur de la ferme Malval et du Mont de Beaulne

- Allemand depuis septembre 1914, le secteur de Grelines est attaqué dès le 16 avril 1917 par les troupes françaises venues de Moussy-Verneuil et du canal de l’Aisne à l’Oise. C’est une zone très difficile entourée de versants très pentus et parsemée de fortifications allemandes : blockhaus, barbelés, etc.
- Les Français parviennent à la lisère du bois en fin de soirée, le 16, mais il faut plusieurs jours pour s’emparer de tout le vallon, une des clefs de la prise de Braye …
- Pendant des semaines, ensuite, le ravin des Grelines est sous le feu allemand, marqué par des coups de main fréquent ; c’est un lieu redouté par les « poilus » qui y sont affectés jusqu’au repli allemand de l’automne.

- La ferme des Grelines est totalement détruite.
- Le bois des Grelines porte encore aujourd’hui l’héritage de la première guerre, dans ses creutes et les restes des blockhaus.


_

Aucun commentaire: