Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 1 septembre 2013

B comme Bois de la Source



- Bois situé au nord-est de Soupir, en direction de la ferme du Metz, à proximité de la chapelle Saint-Pierre.

Bois de la Source visible en bas à gauche de cette carte issue du JMO du 133e RI (source SHD)

- C'est après les attaques allemandes du 31 octobre et du 2 novembre que le petit carré boisé se retrouve en immédiate première ligne, les assaillants contrôlant en amont les plus vastes bois de la Bovette et des Gouttes d'Or.

- « Avant la guerre, c'était toujours la fête dans le bois ; tout ce qui chante et tout ce qui vit venait, aux heures douces, écouter le bruit de l'eau qui glissait sur les mousses. Au petit matin se tenait le cabaret des oiseaux ; aux heures chaudes, les paysans s'y reposaient à l'ombre des noisetiers ; le crépuscule groupait, le long des haies, les perdrix assoiffées d'amour et toutes les bêtes de la nuit y folâtraient au clair de lune. Certains jours de fête, les couples des villages voisins, sous prétexte de puiser l'eau pure de la source s'y donnaient rendez-vous et le bruit des feuilles couvrait discrètement la symphonie des baisers.
Aujourd'hui, à sa lisière, des hommes se sont abrités : ils y ont creusé des trous, face aux bandits terrés dans la forêt. Alors, le bois a changé de langage. Sa source, creusée par les guerriers, tombe avec une plainte sur une pierre grosse comme un tombeau : les balles sifflent dans les ramures et les obus ont cassé, avec des craquements de douleur, les bras des peupliers. […]
Soudain, un cri déchirant suivi d'un silence complet : par l'ouverture béante de sa chair, un blessé laisse tomber sur la terre le sang de son cœur. Et la source vient à lui pour calmer sa fièvre et étancher sa soif.
Petite source bénie, voix du bois et chanson de la terre, tu es la confidente de tous les soldats qui se penchent sur toi. »
(Marmita, journal de tranchée du 267e RI, 7 février 1915)

- Un « boyau de la Source » relie celle-ci à la route Soupir-Moussy en longeant son cours. La tranchée de première ligne est aussi souvent baptisée « du Bois de la Source », mais son nom change parfois, selon les unités présentes.

- Après les premiers combats de l'offensive Nivelle, menée par le 106e RI français (56e DI), le bois de la Source voit s'éloigner la ligne de front lorsque les Allemands se replient sur le Chemin des Dames, le 18 avril 1917.



- Aujourd’hui, la source et le bois existent toujours.

_

Aucun commentaire: