Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


dimanche 28 avril 2013

K comme Koenig (Pierre-Marie)




- Militaire français
- Caen 1898 – Neuilly-sur-Seine 1970

- Pierre Koenig devance l’appel et s’engage en 1917. Les cours suivis à Issoudun lui permettent de devenir aspirant en février 1918 au 36e régiment d’infanterie.
- Le jeune homme subit les attaques allemandes des Flandres (avril) et du Matz (juin) avant de participer à la contre-offensive alliée dans l’Oise ; Koenig est promu sous-lieutenant.

- Le 28 septembre, le 36e RI, alors au repos, est envoyé à Sermoise lorsque l’on apprend que les Allemands se replient à nouveau. Le 2 octobre, il relève le 404e aux alentours de Vailly-sur-Aisne. A partir du 4, c’est l’assaut difficile et meurtrier du plateau du Chemin des Dames en direction d’Ostel puis de la ferme Froidmont, qui conduit jusqu’à l’Ailette le 10. Deux jours plus tard, le repli allemand s’accentue, et Laon est dépassé.

- Pierre Koenig choisit de rester dans l’Armée après la guerre, devenant colonel en 1940, au moment où il rallie la France libre et s’engage aux côtés du général de Gaulle.



Biographie complète
 
JMO 36e RI

_

Aucun commentaire: