lundi 16 octobre 2017

D comme Demoiselle (La)

La ferme et la tranchée en bleu (source de la carte: Géoportail de l'IGN)


- Ferme située à quelques hectomètres de Vénizel, sur la route de Reims à Soissons, en direction de cette dernière ville.

- Après la stabilisation du front sur l’Aisne, elle est investie par les soldats Français qui en font un centre militaire important. Ainsi, Louis Sonolet décrit dans La Grande Guerre vécue-racontée-illustrée par les combattants son utilisation au moment de la bataille de Crouy, en janvier 1915 : « Nous occupons solidement la ferme de la Demoiselle, d’où le pont de Vénizel peut être pris d’enfilade par nos feux. »

- Un an plus tard, le secteur devenu « calme », elle sert de PC au colonel du 94e RIT : Henri Rouillon y travaille avec des soldats du Génie à l’aménagement de la cagna de l’officier (Un dessinateur et un comte dans la Grande Guerre. Journaux croisés).

- La tranchée principale qui la protège et permet de communiquer avec le centre de Vénizel porte aussi le nom de « la Demoiselle ».


- Après la guerre, la ferme est ruinée, et le vaste ensemble de bâtiment n’est pas reconstruit entièrement.