Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 2 janvier 2009

C comme Craonnelle



- Village situé à quelques hectomètres de Craonne
- 120 habitants aujourd’hui

- Avant la guerre, Craonnelle compte près de 220 habitants ; sa population est en baisse depuis un siècle.

- Envahie par les Allemands, Craonnelle est reconquis difficilement par les Français. Le front se stabilise à sa proximité.
- Encore presqu’intact en 1915, le village est entièrement détruit lors des combats liés à l’offensive Nivelle. En effet, Craonnelle est au cœur de l’offensive du 16 avril 1917 vers le plateau de Vauclerc, qui passe notamment par la prise de la tranchée du Balcon, au nord (201e, 273e et 33e RI). Les combats se poursuivent pendant des semaines dans les environs du village, jusqu’à la prise du plateau à la fin de l’été.
- A partir de Craonnelle, le génie français a construit pendant la guerre le tunnel Bugeaud, qui traverse de part en part le plateau du Chemin des Dames.

- Seuls 57 habitants vivent à Craonnelle lors du recensement de 1921 ; ils sont 116 cinq ans plus tard et 136 en 1931, mais jamais la population antérieure n’est rattrapée.
- Le village est reconstruit selon les principes en vigueur dans la région, avec des bâtiments à l’architecture typique de ces années d’après-guerre.




- A l’entrée du village se trouve la nécropole militaire : 3 910 français (dont 1 884 en ossuaire), 24 anglais (7 seulement identifiés) et 2 belges. A l'origine ce cimetière a été aménagé pendant la guerre à proximité d'un poste de secours; on y a ensuite entrepris des travaux de rassemblement en 1920. Ainsi, cette nécropole regroupe aujourd’hui les morts des combats du plateau des Casemates et du plateau de Californie, ceux des postes de secours de Craonnelle, des Flandres à Oulches, de Vassogne, de Jumigny, de Craonne, du Moulin de Vauclair, etc.



1 commentaire:

SHERLOCK a dit…

Après le passage au salon du livre de la grande guerre, je suis passé à la nécropole de craonnelle. Lieu émouvant installé sur le côteau qui symbolise la montée tragique des poilus sur le plateau.